Jeux olympiques d'hiver 2026
 08.06.2017, 15:30  

JO 2026: le Conseil d'Etat réaffirme sa volonté de prendre le dossier en mains

chargement
Les attentes seront précisées pour la fin du mois de juillet.

 08.06.2017, 15:30   JO 2026: le Conseil d'Etat réaffirme sa volonté de prendre le dossier en mains

En réponse à une interpellation, le Conseil d'Etat valaisan a réaffirmé ce jeudi devant le Grand conseil sa volonté de soutenir plus activement la candidature de Sion aux Jeux Olympiques de 2026. Mais il entend aussi fixer des exigences et des attentes claires.

Le Gouvernement valaisan ne s’engagera en faveur de la candidature de Sion 2026 «que si ces Jeux sont «durables, à taille humaine et raisonnablement finançables.» C’est le message porté ce jeudi par le conseiller d’Etat Frédéric Favre en réponse à une interpellation de la députée suppléante de l’Alliance de gauche, Marie-Paul Bender. Cette dernière regrette que ces questions aient déjà été posées en juin puis en novembre dernier de manière urgente et soient restées sans réponses.

A lire aussi > Sion 2026: les parlementaires fédéraux veulent que le Valais empoigne le dossier

Plus de précision fin juillet

Conscient des nombreuses interrogations autour de ce dossier concernant notamment les engagements financiers des différentes collectivités publiques, le conseiller d’Etat suspend sa réponse aux prochaines échéances du calendrier. «Le comité de candidature travaille d’arrache-pied pour déposer un dossier complet auprès du Conseil fédéral le 31 juillet. C’est ce dossier qui précisera, en détail, la mouture du projet et les engagements attendus.»

A lire aussi >>> Le calendrier fédéral de Sion 2026 inquiète Sion et l'Etat du Valais

Une délégation permanente nommée

Rappelant que le dossier est en mains de privés, Frédéric Favre réaffirme néanmoins sa volonté de le prendre en mains politiquement, comme il l’avait annoncé dans nos colonnes la semaine dernière. «Signe de l’importance du dossier, une délégation permanente du Conseil d’Etat a été créée à cet effet et une décision de soutenir plus activement la candidature a été prise en séance du 31 mai dernier»,lance-t-il. Frédéric Favre, Christophe Darbellay et Roberto Schmidt en assument respectivement le rôle de président, vice-président et membre.

Des attentes fixées

Mais le soutien n’est pas aveugle. Une rencontre a eu lieu entre Frédéric Favre et le président de Sion 2026 Jean-Philippe Rochat et des contacts ont été établis avec les autres cantons. «L’objectif est de définir les tâches et les responsabilités entre le comité et les pouvoirs publics. Mais tant la ville de Sion que le canton fixeront des exigences pour soutenir ce projet devant le peuple.» Le Gouvernement prendra position prochainement s’il entend attribuer plus de ressources à ce projet. Le dossier ressurgira vendredi au menu du Grand conseil puisqu'une interpellation urgente traitera des problèmes de calendrier et de lead politique que nous vous révélions.

A lire aussi >>> Sion 2026 met les bouchées doubles


À lire aussi...

SION 2026Sion 2026: les parlementaires fédéraux veulent que le Valais empoigne le dossierSion 2026: les parlementaires fédéraux veulent que le Valais empoigne le dossier

JO 2026Le calendrier fédéral de Sion 2026 inquiète Sion et l'Etat du ValaisLe calendrier fédéral de Sion 2026 inquiète Sion et l'Etat du Valais

Sion 2026 met les bouchées doublesSion 2026 met les bouchées doubles

Sion 2026 met les bouchées doubles

Dans moins de trois mois, le comité devra remettre un projet et un budget complet au Conseil fédéral. Et la...

  16.05.2017 00:01
Abonnés

Top